You are here

Regain d’espoir : hausse des offres d’emploi de +5,6% en Suisse romande, +1,0% en Suisse alémanique

Genève/Zurich, le 22 mars 2016. En Suisse romande, le nombre d'offres d’emploi a augmenté de +5,6% le mois dernier. Durant cette même période, le Swiss Job Index de Michael Page note une légère hausse des offres d’emploi en Suisse alémanique (+1,0%) ainsi qu’au niveau national (+1,6%). Cela vient confirmer la tendance à la hausse du nombre des postes à pourvoir, observée depuis le début de l’année 2016. Le premier trimestre 2016 enregistre une augmentation des postes vacants de +3,2%, contre +1,0% au premier trimestre 2015.

L’indice identifie des développements positifs sur le marché du travail : certains domaines, comme par exemple les secteurs de l'immobilier, du FinTech et du MedTech, continuent à croître. Cela vient relativiser les prévisions conjoncturelles négatives publiées le 17 mars par le SECO, qui annonce une lente reprise économique en raison du franc fort et du ralentissement économique au niveau mondial.

« Nous observons des développements importants », commente Charles Franier, Executive Director chez Michael Page :

  • « Premièrement, le marché romand de l’emploi se redresse après une période de gel des activités de recrutement en 2015 dans l’industrie et les services financiers.
  • La demande de candidats spécialisés continue à augmenter. Les ingénieurs dans les industries orientées vers l’exportation, en particulier dans la mécanique de précision (horlogerie, MedTech, industrie aérospatiale), les techniciens de procédé (alimentaire, pharmaceutique et biotechnologique) ainsi que les spécialistes des services financiers à valeur ajoutée (FinTech) sont particulièrement recherchés.
  • Les politiques économiques viennent stimuler la croissance dans des secteurs spécifiques : le taux d'intérêt zéro stimule la demande de professionnels dans le secteur de l'immobilier. Depuis le début de la crise financière, la réglementation accrue dans le secteur des services financiers fait augmenter la demande des professionnels en affaires juridiques et de la conformité. »

La région du Léman ainsi que la Suisse centrale enregistrent la plus forte hausse du nombre d’offres d’emploi, suivis du Plateau suisse et de la Suisse orientale :
 

     Région   Taux de croissance 15 février - 15 mars 2016
  1.   Région du Léman (GE, VD, VS)   +5,7%
  2.   Suisse centrale (LU, NW, OW, SZ, UR, ZG)   +4,7%
  3.   Plateau suisse (BE, FR, JU, NE, SO)   +3,9%
  4.   Suisse orientale (AI, AR, GL, GR, SG, SH, TG)   +2,0%
  5.   Suisse du Nord-Ouest (AG, BL, BS)   -0,3%
  6.   Canton de Zurich (ZH)   -1,8%

Les secteurs qui recrutent le plus en mars 2016

La demande de professionnels dans les domaines suivants était particulièrement prononcée entre le 15 décembre 2015 et le 15 janvier 2016:
 

     Demande croissante   Taux de croissance 15 février - 15 mars 2016
 1.   Immobilier   +8,8%
 2.   Services financiers (affaires juridique et de la conformité en particulier)   +7,7%
 3.   Organisations á but non lucratif   +1,6%

Michael Page

Actif en Suisse depuis 2001, Michael Page identifie pour ses clients les meilleurs cadres confirmés par sélection et approche directe. Michael Page est une marque de PageGroup, un des leaders mondiaux du conseil en recrutement spécialisé. Côté à la bourse de Londres (MPI), PageGroup recrute, par l’intermédiaire de ses trois marques, des techniciens, employés qualifiés et diplômés (Page Personnel), des cadres confirmés (Michael Page) ainsi que des directeurs opérationnels ou fonctionnels (Page Executive). Page Group compte 154 bureaux dans le monde, dont 4 en Suisse dans les villes de Genève, Zurich et Lausanne.

Swiss Job Index

Le Swiss Job Index, créé par Michael Page, répertorie le nombre d’offres d’emploi publiées sur les sites internet des entreprises établies en Suisse. Ce système, en place depuis janvier 2012, présente un point de vue réaliste du marché́ de l’emploi en Suisse. Basé sur un échantillon minimal de plus de 30’000 offres d'emploi par mois, l’index couvre notamment les principales tendances du marché́ au niveau du recrutement dans les entreprises, des spécificités régionales, de la segmentation des secteurs et des professions spécifiques.