You are here

Recherche d'emploi: les candidats suisses allemands nettement plus optimistes

Zurich, le 15 juillet 2015 - Les candidats à un emploi en Suisse sont devenus nettement plus confiants quant au marché du travail. En effet, le Page Personnel Candidate Confidence Index démontre une augmentation de +8% du nombre de candidats optimistes à la fin juin. 53,7% des candidats interrogés anticipent une amélioration du marché de l’emploi, contre seulement 49,8% au premier trimestre. Les candidats en Suisse alémanique sont plus confiants (58,2%) que leurs homologues romands (42,4%).

Selon l’indice, les candidats les plus optimistes sont issus des secteurs suivants:
  • Banques et services financiers (60% d’optimistes)
  • Administration et gestion (61% d‘optimistes)
  • Ressources humaines (65% d‘optimistes).

Lorsqu'il s’agit d’évaluer leurs chances de trouver un emploi dans un futur proche, les candidats romands sont plus confiants que leurs homologues Suisses alémaniques: 39,9% des candidats interrogés en Suisse romande s’attendent à trouver un emploi dans les 3 prochains mois, comparé à 36,8% en Suisse alémanique.

Xavier Chauville, Executive Director chez Page Personnel, commente: « La hausse de la confiance des candidats reflète une augmentation des offres de postes à pourvoir. Suite à la décision de la BNS en janvier 2015, les entreprises ont suspendu leurs procédures de recrutement. Aujourd'hui, elles recrutent à nouveau. Il est encourageant de constater que cette tendance se produit dans tout le pays. L’écart entre la Suisse alémanique et la Suisse romande en termes d’optimisme est principalement dû au fait que le taux de chômage est plus élevé en Suisse romande. Cela a un impact négatif sur la confiance des candidats dans cette région. Notre conseil à tout candidat est de postuler durant l’été : d’une part, le nombre de candidats est peu élevé et d’autre part, de nombreux postes sont mis au concours pendant cette période (avec une augmentation particulièrement forte des contrats temporaires). Ceci permet d’augmenter ses chances pour obtenir un emploi. »

Pour en savoir plus sur notre étude, n'hésitez pas à découvrir notre rapport : Confidence Index Q2 2015