You are here

37% des employeurs suisses embauchent du personnel temporaire comme alternative au gel du recrutement, 40% au niveau mondial

 
Genève/Zurich, le 19 avril 2016 – 37% des employeurs suisses embauchent du personnel temporaire comme alternative au gel du recrutement, contre 40% au niveau mondial. Si jusqu’à présent, la plupart des emplois temporaires ont été créés dans le domaine du secrétariat et de l'administration, les emplois hautement qualifiés sont aujourd'hui de plus en plus concernés par le travail à titre temporaire (par exemple dans les domaines de l'informatique, de la comptabilité et de la gestion de la chaîne logistique).
 
  • Selon le rapport de Page Personnel « Global Temporary Employee Report », les secteurs qui recrutent le plus grand nombre d’employés temporaires sont la finance et la comptabilité (30%), la gestion de la chaîne logistique (20%) et le domaine du secrétariat et de l'administration (16%).
  • Le profil de l’employé temporaire a changé depuis l'introduction du rapport de Page Personnel en 2014. 61% des employés temporaires interrogés ont plus de 10 ans d'expérience professionnelle. 70% d'entre eux disposent d’une licence, contre 55% en Allemagne et 85% en France.
  • Un autre changement concerne le domaine de la formation : au cours des 12 derniers mois, 50% des employeurs ont investi dans la formation de leur personnel temporaire.
  • Les deux tiers (66%) des entreprises interrogées qui embauchent du personnel temporaire comptent moins de 500 employés.
Au cours des 12 derniers mois, les attentes de la part des entreprises envers le personnel temporaire ont augmenté dans tous les domaines clés :
  • 82% s’attendent à ce que le personnel temporaire communique et s’intègre d’avantage dans les autres départements internes, par exemple, en assistant à des réunions et des téléconférences.
  • 76% demandent et offrent une plus grande flexibilité.
  • 76% attendent plus d’autonomie de la part des employés temporaires.
  • 65% leurs demandent d’être plus efficaces.
  • 61% s’attendent à ce que les employés temporaires sachent gérer des tâches plus complexes.
« Les entreprises suisses embauchent de plus en plus de personnel temporaire pour faire face à la période de transition dans leurs industries. La demande de personnel temporaire a fortement augmenté pour cette raison, en particulier dans les industries orientées vers l'exportation, notamment sur les fonctions de la logistique et la gestion de la chaîne d'approvisionnement. », commente Xavier Chauville, Executive Director chez Page Personnel. « Les candidats sont devenus plus ouvert à l’idée du travail temporaire. Il y a 5 ans, peu de candidats optaient pour un engagement à durée limitée alors qu'aujourd'hui, 90% d’entre eux envisagent de travailler à titre temporaire. Nous conseillons aux candidats de toujours prendre en considération toutes les options. »
 

Page Personnel

Présent depuis 2005 en Suisse, Page Personnel identifie pour ses clients, des PME comme des multinationales dans divers secteurs, des profils qualifiés juniors et confirmés pour des postes temporaires et permanents. Page Personnel est une marque de PageGroup, un des leaders mondiaux du conseil en recrutement spécialisé. Côté à la bourse de Londres (MPI), PageGroup recrute, par l’intermédiaire de ses trois marques, des techniciens et employés qualifiés (Page Personnel), des cadres confirmés (Michael Page) ainsi que des directeurs opérationnels ou fonctionnels (Page Executive). Page Group compte 154 bureaux dans le monde, dont 3 en Suisse dans les villes de Genève, Zurich et Lausanne.

Page Personnel Global Temporary Employee Report

Le Global Temporary Employee Report de Page Personnel repose sur une enquête opérée dans 65 pays auprès de 1 804 dirigeants d'entreprises qui embauchent du personnel temporaire et 2 944 personnes travaillant à titre temporaire. L'échantillon suisse est constitué de réponses à un questionnaire en ligne de la part de 88 managers dans des entreprises employant du personnel temporaire et de 118 personnes travaillant à titre temporaire.

Télécharger en PDF